Guild Wars eye of the north et Guild Wars 2 officialisés

Publié le par Smopuim

Officialisés il y a une petite semaine, Guild Wars Eye Of The North et Guild Wars 2 ont fais l'objet d'un communiqué de presse de NCsoft donnant des détails sur les prochains titres :

- En ce qui concerne Guild Wars 2 :
C’est une suite indépendante, donc il n’y a pas besoin de posséder un autre Guild Wars. Le jeu se basera sur le mécanisme des anciens titres et comme toujours, il n’y aura pas d’abonnement. Prévu au courant du deuxième semestre 2008.

- En ce qui concerne Guild Wars Eye of the North:
Il faudra posséder un des 3 Guild Wars (Prophecies™, Factions™, ou Nightfall™) et elle proposera 18 immenses donjons de plusieurs niveaux, 150 nouvelles compétences, 40 nouveaux ensembles d'armure, 10 nouveaux Héros, et encore plus d'objets, d'armes et de titres. Disponible au courant du troisième semestre 2007.


Jeff Strain (cofondateur d'ArenaNet) :
Nous pensions qu'il était extrêmement important de gratifier les personnes qui jouent à Guild Wars depuis sa première sortie en 2005. Ces joueurs ont vu trois grandes campagnes sortir en un peu moins de deux ans et nous estimions qu'il était temps de commencer à compléter le monde existant et de fournir davantage de contenu pour les personnages actuels. Nous sommes ravis de nous concentrer sur quelque chose que les joueurs nous demandent depuis très longtemps.


Enfin, un Panthéon des Records sera mis en place dans Guild Wars Eye of the North, où les joueurs y verront leurs exploits affichés et ensuite, dans Guild Wars 2 leur donnant la possibilité de débloquer des objets et autres bonus…

Jeff Strain :
Nous espérons que nos joueurs apprécieront cette petite récompense tandis que nous continuons de développer la franchise Guild Wars. Nous sommes heureux d'annoncer la sortie de ces deux produits et nous souhaitons que les joueurs sachent que nous réservons un avenir brillant à Guild Wars.

Guild WarsCliquez sur l'image pour l'agrandir

Publié dans Jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article